École, Collège, Lycée, Internat
Sous contrat d'association avec l'État
Ecole Pascal (1)
Internat Ecole Pascal (1)
Archives (1)
ENT (1)
Accueil
École, Collège
& Lycée
Inscriptions
Internat
de garçons
Archives de
l'Établissement
Portail
Élèves & Parents
Enseignants
 
Le Centenaire : L'École Pascal, c'est aussi...
Les archives
Le centenaire de l'École Pascal:

L'École Pascal, c'est aussi...
À travers les années l'École Pascal a multiplié et varié les activités péri-éducatives, soit à travers des voyages, des visites, soit par le biais de concours artistiques ou sportifs et de sorties culturelles. On essaye ainsi en touchant les trois niveaux, primaire, collège et lycée, d'ouvrir les jeunes au monde, tout en rattachant ces activités au programme étudié.

De nombreuses excursions sont devenues des «classiques», reconduites chaque année depuis plus de vingt ans, pour certaines.
L'Auvergne,
par exemple, et ses volcans, magnifique prétexte à une initiation géologique pour les classes de quatrième. Les anciens se souviennent avec enthousiasme des échantillons récoltés sous la houlette de leur professeur de Sciences et Vie de la Terre, F. SIBILLE, qui impose à chaque élève d'apporter un marteau indémanchable. Souvenir déjà moins enthousiaste des parents qui courent au B.H.V pour trouver le fameux ustensile 
Verdun,
pour les classes de troisième, est une occasion de rencontrer l'Histoire dans une région encore marquée par les cicatrices de la Grande Guerre. L'explication du choix du soldat inconnu n'a plus de mystère pour nos visiteurs.
Le Futuroscope,
et la journée à Poitiers par T.G.V. est une destination incontournable des classes de quatrième avec leur professeur de physique et d'EMT, J.F. HUNON
La République Tchèque
reçoit les classes de première de sciences économiques, avec G. TENÈZE, qui aime à leur faire rencontrer sur place à Prague des étudiants du même âge et susciter des débats et aussi des échanges épistolaires.
La Turquie
est une destination des classes de seconde avec le professeur d'Histoire-Géographie, V. ROUSSEL :
la Corne d'or, Istanbul, Ephèse, Pergame, mais aussi les émeutes en 1995, les inondations toujours en 1995, le froid en 1996, la neige en 1997 !
À quand la prochaine édition ?
V. ROUSSEL hésite encore....
Il manque un tremblement de terre à la série !
Rome et la Campanie
ont permis aux élèves latinistes de mieux comprendre le sens de nos racines et PH. DELOBEL, entouré d'enseignants d'histoire et de français, V. ROUSSEL et M. PÉAN, ont fait revivre l'histoire sur les traces des morts d'Herculanum et de Pompéi.
La Sicile,
les sites antiques et l'Etna ont permis à l'histoire, la géographie et la géologie de se retrouver sur place et de fusionner les connaissances des classes de Troisième.
La Grèce,
depuis quelques années, est l'objet d'une découverte à travers l'histoire, l'archéologie et les textes de littérature au programme des classes de Première et de Terminale littéraires. PH. DELOBEL et les enseignants de littérature, O. CHAPUIS et J.J. LE MOAN, dissertent sur Apollon ou leurs élèves déclament Eschyle dans le théâtre d'Epidaure ! Un des souvenirs comiques du séjour 1999 fut l'ascension au pas de course du Lycabète par l'ensemble du groupe, qui suivait hale tant leur directeur à la large foulée, et tout ceci trois heures avant l'envol pour Paris.
L'Angleterre et l'Écosse
ont accueilli les élèves du Collège avec leurs professeurs d'anglais L. DAUPHIN et S. LUTZ. Les enfants ont eu l'occasion de confronter leurs connaissances à la vie quotidienne : hébergement en familles et english breakfast, ballades dans le Kent sur les traces de Guillaume le Conquérant, croisière sur les Lochs écossais, avec des souvenirs mémorables de tempêtes en mer ou de froid dans les chambres...
Sans aller si loin,
les classes de cours moyens sont parties à la conquête de la Préhistoire, dans le Périgord, à Sarlat, aux Eyzies.
Et le Bordelaisa reçu les secondes et les premières E.S. avec Y. DIGNAT pour visiter le port de Bordeaux, la dune du Pyla, une exploitation ostréicole dans le bassin d'Arcachon. Les vignes et les chais de Château l'Angélus, à Saint Ernilion, ont séduit élèves et enseignants, grâce à l'accueil chaleureux de leurs propriétaires, alors parents d'élèves.
Des visites dans la région parisiennesont ponctuellement organisées par les enseignants de physique et de sciences économiques: station d'épuration, usine de fabrication d'automobiles, visite de la Bourse, d'une centrale atomique.
De même les institutrices vont à la Cité des Sciences, initient à l'opéra cornique leurs petits en les emmenant à l'opéra Bastille.
Chaque année,
la saison théâtrale parisienne permet à nos jeunes de voir vivre les œuvres du programme aussi bien dans les salles les plus prestigieuses comme la Comédie-Française ou le Théâtre de Chaillot que dans d plus petites salles, pour approcher des formes de spectacle plus audacieuses. Quatre à cinq concerts sont également proposés. Un des plus mémorables auquel il nous fut donné d'assister eut lieu au Théâtre des Champs-Elysées pour commémorer les 70 ans de Boulez, où la prestation du Maître fut d'une extraordinaire qualité.
Le concours de dessin de la Ville de Paris

mobilise les classes primaires avant Noël. Chaque année, un thème différent sur le quartier est retenu et les œuvres des enfants sont exposées à la Mairie, un goûter leur est offert et les lauréats sont reçus à l'Hôtel de Ville.
Le Livre de l'Année
a également occupé une équipe de volontaires dans les années 1990 : photos, publicité, rédactionnel, collage, ont suscité chez certains une vocation de journaliste.
Enfin la troupe de théâtre
du Lycée nous interprète depuis ces quatre dernières années des classiques du registre théâtral : Sophocle en 1995, Labiche en 1996, Feydeau en 1997 et 1998 et Shakespeare pour l'année du Centenaire une salle de théâtre est louée et nous saluons ici le professionnalisme de certains qui ont su égayer la fin de chaque année scolaire par leur bonne humeur et la grande qualité de leurs prestations, avec l'appui précieux du professeur de philosophie, R.LEGRAND.
Le sport
occupe une place également importante, en fonction des années et de l'esprit d'initiative des élèves.
En 1994, par exemple une équipe s'est lancée dans
le Trophée des Lycées.Un bateau, un équipage aux couleurs de l'École, une vedette accompagnatrice, des jeunes à bord, des jeunes à terre, un week-end de l'Ascension à la Trinité-sur-mer plein d'émotion et de succès, une réception à la Mairie du XVIème, un accueil chaleureux de notre Maire, P.-CH. TAITTINGER : un grand merci à tous ces jeunes arrivés premiers des équipages parisiens et qui ont su faire de cet événement un moment intense d'esprit sportif et de solidarité.
Le Cross
de l'École réunit toutes les classes à partir du Cours moyen et révèle les plus volontaires. En 1993, une équipe a été sélectionnée pour la finale du Championnat de France à Angers.
Le Challenge du 16ème
réunit tous les jeunes jusqu'à 11 ans sur le stade de la Muette et l'esprit de compétition est vif entre les différentes écoles qui brandissent fièrement leur bannière.
Tout ceci
représente des vagues de souvenirs que beaucoup, à cette lecture, retrouveront avec plaisir et émotion. Bien d'autres événements marquants et joyeux ont réuni les uns et les autres : les 70 ans de jean RITZ, le départ à la retraite de Jacky GOUBAND, après 32 ans de carrière et celui d'Elisabeth de LOYNES, institutrice de Cours Moyens pendant 25 ans ainsi que celui de Claude FERDEAU, Christiane LAMBERT, Cyrianne MADIGOUT, après 30 ans de fidèles services.
Des souvenirs douloureux également, avec la disparition de certains de nos élèves par accident ou pour raisons de santé : souvenons-nous avec affection de Cyrille VARINOIS, d'Antoine RONGIER, de Louis de CHATEAUVIEUX, de Barbie MOREAU, de Solène POIVRE D'ARVOR et, tout récemment, de Laurent TAOUREL.
Un établissement scolaire est une grande famille, qui vit au rythme de ses élèves, de ses parents et de ses collaborateurs. Espérons que ces quelques souvenirs, égrainés au fil des temps, donneront un reflet fidèle et vivant de notre École.